Transmédia

Le système intertextuel de "Pasión: Mémoire d'un paysan colommbien” est composé par 3 dispositifs narratifs qui élargissent le récit : un long-métrage documentaire, une web série et un livre interactif. Le long-métrage constitue l'oeuvre séminale car il est le dispositif qui a permis la naissance du système et, en même temps, l'oeuvre noyau ayant un majeur nombre de relations avec les autres dispositifs narratifs du système.

En parallèle à ces 3 élément de l'axe diégétique, d'autres dispositifs narratifs ont été crées en tant que paratextes qui font référence de l'univers narratif sans l'élargir.

Qu'est-ce le transmédia ?

Le concept de transmédia introduit par Marsha Kinder (Kinder, 1991) a été popularisé par Henry Jenkins en 2003. Ce terme désigne des stratégie narratives employant divers textes pour raconter une histoire qui s'enrichi grâce à la participation des utilisateurs.

La notion de transmédia ne peut pas être confondue avec la notion de crossmédia. Cette dernière permet la déclinaison d'un contenu invariable sur des plataformes diverses avec le but d'augmenter l'audience, tandis que un projet transmédia est conformé par des différents parties indépendantes qui unies dévoilent l'intégralité de l'univers narratif e invitent à une expérience enrichie (Ceylan 2008 : 08)

Si bien le transmédia existe avant l'explosion du numérique (voir exemple du Magicien d'Oz étudié par Jenkins, 2013) on ne peut pas nier que les nouvelles technologies ont facilité la prolifération de projets transmédia.

Bibliographie :

CEYLAN, Sibel. Les narrations transmédia : les enjeux d'une nouvelle expérience créative (2011). Mémoire Master 2 professionnel Conseil éditorial et gestion des connaissances. Paris : Université Paris Sorbonne ­ Paris IV. [En ligne] Mis en ligne le 15 décembre 2011, consulté le 29 septembre, 2015. URL: http://fr.slideshare.net/CybelleCeylan/la­narration­transmedia­les­enjeux­dune­nouvelle­exprience­crative ­sibel­ceylan

JENKINS, Henry. La culture de la convergence : Des médias au transmédia (traduit de l'anglais par Christophe Jaquet). Paris : Armand Colin, 2013, 332 p. (Collection “Médiacultures”). ISBN 978­2­200­27915­8